Massage et Reiki

Consultation

Faq

68/5000 Association professionnelle des massothérapeutes spécialisés du Québec

Pour répondre à vos questions les plus fréquentes, naviguez à travers notre liste ci-bas! Et si votre réponse n’y est pas, vous pouvez visiter le site du Réseau des massothérapeutes professionnels du Québec. Vous serez tout aussi servi(e)! 

Suivez-moi

Suivez-moi sur Youtube et trouvez-y la réponse à toutes vos questions!

Les réponses à vos questions les plus fréquentes sont ici!

1.Quel degré de pression devrais-je demander au thérapeute?

Certains clients aiment une pression moyenne à forte, ils ressentent un bien-être, le degré de pression diminue leur douleur, ça leur fait du bien.

Les clients plus sensibles aiment une pression douce légère à moyenne.

Le thérapeute au début du traitement vous demande de lui dire si vous désirez la pression plus ou moins forte et ce tout le long du massage.

À chaque section il demande si la pression est correcte quand il change de partie du corps.

Le thérapeute s’assure de ne pas briser ou déchirer les tissus, même si pour briser les tissus il faut ne pas écouter la résistance du muscle. C’est difficile de briser un tissu et pour ceux qui veulent encore plus fort, ceux qui pensent que plus de pression enlève plus de douleur, trop peser et ajouter plus de pression ne peuvent être plus efficace car le muscle se tend et le travail ne peut pas se faire.

 

Ex : Sensation de la pression: tolérable, moyennement tolérable ou intolérable.

2. Ce que vous pouvez faire avant ou après un massage?

Des étirements d’une vingtaine de minutes, du sauna ou bain tourbillon de 20 à 40 minutes. 

Utilisez une balle de tennis ou un coussin chaud ou froid, à appliquer de façon alternée, pour un soir chaud et pour l’autre froid, pendant 30 minutes. 

Faire cela le plus souvent que vous pouvez si des douleurs persistent. 

(Chaque soir jusqu’à disparition de la douleur)

3. Qu’est-ce que ça signifie si le massage réveil des douleurs?

Si vous aviez des douleurs depuis longtemps, ou si vous aviez des douleurs dites chroniques, cela signifie qu'il y a deux, cinq, voire même dix ans d’accumulation de tension dans certaines régions.

Il y a une série de muscles reliés au mouvement à traiter, à évaluer et si vous n’êtes qu’à votre 1er ou 2ième traitement, il se peut que vous ressentiez les douleurs que vous avez ignorées, toutes ces années, n’oubliez pas votre corps vous parle. 

Une douleur chronique ne partira pas juste avec un seul traitement.

Il se peut qu’une région antagoniste, ou qui fait partie du mouvement de ladite douleur se manifeste, et le pourquoi est que vous avez besoin d’au moins 3-4 traitements avant que les muscles arrêtent de se mettre en contraction par habitude. 

Les points gâchettes (en anglais trigger points) sont des points congestionnés dans le tissu musculaire qui peuvent irradier de la douleur vers d'autres régions. La technique qui porte ce nom consiste en l’application d’une pression sur un point réflexe dans l’objectif de forcer le système nerveux à relâcher une région particulière.


Et ces tissus musculaires ont de l’accumulation d’adhérence, cordon endurcit à des points spécifiques du muscle dû au mouvement répétitif, comme des cordons durs qui se sont formés d’année en année, sont à travailler et ils peuvent être inatteignables au premier massage.

4. Qu’est-ce que c’est le fasciathérapie?

La fasciathérapie est une thérapie manuelle qui agit doucement sur les fascias avec pour objectif de remettre en mouvement les muscles, les articulations et les organes.


Déroulement:

Le thérapeute repère dans le corps du client les zones de tensions ou d’immobilité des fascias. Pour travailler à les libérer, il glisse doucement le bout de ses doigts sur la peau, avec des gestes lents et précis. Il s’immobilise un moment sur un point d’appui pour allonger le fascia, puis se déplace à une autre zone. Les mouvements sont presque imperceptibles de l’extérieur, mais le receveur ressent des micros sensations agréables.

 

Pendant un soin, la fasciathérapie peut être combinée avec une technique de massage.

5. Qu’est-ce que la thérapie viscérale?

Étant une région très complexe du corps humain, l’abdomen est abordé plutôt superficiellement dans la plupart des massages de bases. Souvent responsable de douleurs référées ou projetées, il devient important de pouvoir être en mesure d'évaluer le mouvement et les tensions de l'abdomen, et du diaphragme. Le massothérapeute pourra soulager une grande variété d'inconforts abdominaux, ainsi qu’une décongestion lymphatique. C'est une approche importante dans tout travail manuel thérapeutique. Cette approche est complémentaire au massage. Le thérapeute utilise une série de manœuvres visant à réduire les tensions, favoriser le mouvement et contribuer ainsi au meilleur fonctionnement physiologique et biomécanique des principaux organes de l'abdomen.

Heures d’ouverture

Massage

Lundi : Fermé

Mardi : 13h00 à 17h30

Mercredi : Fermé

Jeudi : 9h00 à 17h00

Vendredi : 9h00 à 17h00

Samedi : 10h00 à 17h00

Dimanche : 10h00 à 16h00

Consultation

Lundi : 10h00 à 17h00 et 18h00 à 20h00

Mardi : Fermé

Mercredi : 10h00 à 17h00 et 18h00 à 20h00

Jeudi : 18h00 à 20h00

Vendredi : 18h00 à 20h00

Samedi : Fermé

Dimanche : Fermé

Réseaux sociaux

Consultation Massage et Reiki 

Consultation

Envoyer à un ami

Envoyer l'URL de cette page à un(e) de vos ami(e)s

Création de

Mention legale